tendances haussière les produits à flux tendu ….

Pour parler de l'actualité, d'avant, d'aujourd'hui ou de demain, des scandales, des infos, pour mieux comprendre le monde qui nous entoure...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
bidouille
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 846
Enregistré le : ven. 15 août 2014 21:19

tendances haussière les produits à flux tendu ….

Message non lu par bidouille »

Bonjour et bienvenue sur ce topic

Depuis quelques années j’observe une tendance haussière qui augmente qui semble confirmer celle ci dans le temps.

Vous avez entendu dernièrement l’augmentation du prix beurre qui explose ??? , c’est un exemple , les médicaments sont à flux tendu et ceux depuis 2 A 3 ans maintenant,la pression démographique augmente comme celle sur la ressource d’ailleurs , les raisons les voici ………..

La crise du beurre est du à une concordance du à une conjonction de phénomènes d’ordre mondiale oui c’est le prix à payé de la mondialisation c’est l’offre et la demande la balance est déséquilibré. Le beurre à prix 5% d’augmentation en 1ANS ; les français s’exportent nos patissiers surtout aussi la demande des viennoiseries en conséquences , l’ASIE et L’INDE BREF LES PAYS IMMERGEANT sont entrée dans la compétitions avec frénésie! huhu ……. c’est un des facteurs , d’aprés certaines sources entrevue , l’huile de palm perd de son attrait (mauvaise presse sur la santé et l’empreinte écologique la rende peut fréquentable ) ,pour compensé celui du beurre augmente c’est un produit refuge proportionnellement ,appremment mc donald et d’autres d la restauration rapide consomment prêt de 20000 tonnes de beurre en plus . Sur le mode opératoire des exportations l’europe exporte une belle tranche de sa production , En 2016, avec 162.000 tonnes de beurre européen exportées, les ventes à l’étranger n’ont jamais été aussi élevées depuis 2010 d’aprés les chiffres que j’ai trouvé. Eurostat pointe une hausse de 11 % en 2016 vers les Etats-Unis, de 34 % vers l’Arabie saoudite, de 72 % vers le Maroc, de 64 % vers le Japon, de 109 % vers l’Iran et… de 173 % vers le Canada. La Chine, à elle seule, a augmenté ses commandes de 23 %, dont la moitié environ provient de France , recentré un part de notre productions pour le pays est solution , je ne peut m’empêcher de penser au ferme 1000 vaches que les chinois veulent acquérir en modèle de production .

Malgrés tout c’est le français qui reste le plus grand consommateur par tête de pipe .Il me semble qu’un paramètre important de leurs part est absent , le cheptel des vaches laitières , ya 4 ans l’europe créé un excédant de lait , c’est une perte , pour mémoire il s’en n’est suivis une diminution ou un nom renouvellement des populations et générations de celle ci , compter 4 a 5 ans pour qu’un veau devienne adulte et produise,bref la tendance actuelle s’estompera en fonction de la politique des pouvoir public agricole pour insuffler une nouvelle donne .Résultat les rayons sont vide ! ,résolument vide , une pénurie des produits s’amorcent

Bien avant le beurre les produit pharmaceutique ont donné le ton , depuis quelques années j’observe parcimonieusement une info sous-jaccente qui dessine une nouvelle tendance qui confirme . La faute à la production à flux tendu des laboratoires pharmaceutiques,leurs fonctionnement … Pour préserver leurs marges face à la baisse tendancielle (bourse)des prix des médicaments, ils produisent de plus en plus à flux tendu. Du coup, au moindre pépin (défaut de qualité d’un lot, capacité de production insuffisante pour répondre à la demande…), cela coince de plus en plus assurément; la dépendance aux médicament chimique deviendra grave pour les usagés à la médecine allopathique ; toujours et encore l’offre et la demande dans la balance , ce type de médecine étant copié les pays émergent sont les premiers servis et les français pas forcément dans les premiers , celui qui paie le mieux emporte le marché ,la déontologie passe en dernier ,le prisme capitaliste on le voie bien tien la corde .
voici un exemple sur les vaccins , aprés tout nous pouvons tiré notre épingle du jeux vue la nocivité et défiance qu’est la notre sur ceux ci , je le met quand même<Par contre, il n’existe pas de solution de remplacement pour certains vaccins qui manquent cruellement depuis plusieurs mois. Il s’agit de ceux dits « tétravalents », qui protègent de la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et la polyiomiélyte, les « pentavalents », qui couvrent aussi l’haemophilus influenza de type B, ainsi que celui contre la tuberculose, appelé BCG.>>

Ce n’est que l’arbre qui cache la forêt
.La seul solution est de créé du stock, les autres aussi veulent du stock. La encore un argument pas franchement abordé , l’exportation de l’outils de production des laboratoire, ils sont en chine et en inde essentiellement , l’esclavage et la fiscalité ont oeuvré lol , j’imagine si demain un conflit mondial advient , fini ,les pays détenteurs sur leurs sol de l’outil de production ferme ces porte à l’exportation , on n’est dépendant !.

Le corolaire d’indice me laisse entendre que l’on peut convenir que l’équation observable est patente <En 1970, le «jour du dépassement» n’était survenu que le 23 décembre. Dix ans plus tard, en 1980 c’était le 3 novembre ; en 1990: le 13 octobre ; en 2000: le 4 octobre ; en 2005: le 3 septembre ; en 2010: le 28 août et l’an dernier c’était 17 août. «Si l’on continue à ce rythme, en 2030 il nous faudra l’équivalent des ressources de deux planètes Terre>> bon je pense que les tensions des produits s’accentuera dans les étalages, lol, la boucle est bouclé .J’en déduit que jusqu’a peut ce ne sont que des chiffres et de smots pour les gens, la en conséquence cela devient tangible palpable car visible dans les rayons, ça commence!.Pour ma part j’ai pas besoin de mousse à rasé je fais tout avec mon savon végétale .

Avatar du membre
bidouille
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 846
Enregistré le : ven. 15 août 2014 21:19

Re: tendances haussière les produits à flux tendu ….

Message non lu par bidouille »

depuis aucune réaction , dommage, le prévisionnelle ce confirme , les médicaments ;

Répondre