pourquoi nous sommes sur terre

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
bidouille
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 846
Enregistré le : ven. 15 août 2014 21:19

Re: pourquoi nous sommes sur terre

Message non lu par bidouille »

peut être ISIS , qu'ils soient d'un premier secourt ??.......... , si la voie de la réflexion reste libre et non monopolisé je pense qu'ils auraient plus de chance d'avancé, tout les champs du possible sont la donc . ha oui tu as vue sa sur le topic de la 3 ème guerre mondiale ?, ci c'est pas un monde ca ; aprés tu vois je respecte autant que possible l'ordre de marche de chacun . et toi ISIS est tu croyante et cela répond t'il a tes questions ?.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2114
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

pourquoi nous sommes sur terre

Message non lu par Biquette »

@ Moi, l'enfant apprend à se comporter selon les critères des parents, et de la société. Je pense que tu seras d'accord avec moi. Il fait donc fi de ce qu'il est profondément pour devenir un autre, un ego. Il fait l'expérience de cet autre. Cependant, il sait inconsciemment qu'il n'est pas cet autre, mais il l'est devenu au point de s'identifier à lui. Il sait que, s'il lâche ce personnage, l'idée même lui génère la peur de ne plus être aimé, d'être rejeté, ...Ce n'est pas envisageable, jusqu'à ce qu'il trouve en lui l'amour de ce qu'il est (parties ombre et lumière tout entier) et le courage de décider qu'il sera ce qu'il est réellement et non ce qu'on veut qu'il soit.

Pour cela, il lui faut reconnaître cet ego, reconnaître qu'il s'est laissé manipuler par lui, et commencer à l'observer. Longtemps, ce sera encore ce personnage, peureux, qui le piégera puisqu'il cherchera toujours à se conformer à ce qu'on attend de lui. L'ego est formé de plusieurs personnages, appelés personnalités de pouvoir. Comme dans une pièce de théâtre, tantôt c'est le peureux, tantôt le sage (celui qui veut paraître sage pour avoir des compliments, pas le vrai Sage), tantôt survolté, ou encore le rêveur...qui intervient.

Si on arrive à être dans la salle et à regarder jouer les acteurs, cela devient intéressant. La vie n'est qu'un jeu, une pièce de théâtre. Je le joue, je joue mon rôle, - ce qui ne peut que m'enrichir, m'apprendre plein de choses - mais je sais que je ne suis pas ce jeu, je ne suis pas ce personnage. Je ne fais que jouer un rôle.
Le rôle de l'enfant soumis ou révolté, celui du parent, celui du boss ou de l'employé, de la maîtresse de maison, de l'amant ...
Tout cela n'est pas Moi. Mais ce que je suis réellement apprend au travers de ce jeu.

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2114
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

pourquoi nous sommes sur terre

Message non lu par Biquette »

Si je retrouve le sujet sur les brins d'ADN, j'en reparlerais. Toujours est-il que nos capacités sont en train de se développer à nouveau, et pas, comme on pourrait dire, "par l'opération du Saint Esprit". Nous portons cela en nous. C'était bridé, et c'est en train de s'ouvrir à nouveau. Il nous faut apprendre à en faire bon usage, pour le bien de tous.

Moi
Habitué
Habitué
Messages : 42
Enregistré le : dim. 19 févr. 2017 23:18

Re: pourquoi nous sommes sur terre

Message non lu par Moi »

Biquette, connais tu les 3 instances freudiennes ? Tes propos s'en approchent. Nous sommes plusieurs personnalités. En fonction des groupes que nous frequentons nous jouons effectivement des rôles différents. Je penses que notre personnalité est le compromis entre nos pulsions (ça) et les règles des groupes que nous cotoyons (surmoi). Maintenant je penses que tu parles de quelque chose de différent concernant le "moi" tu as l'air de dire qu'il n'en fait pas partie qu'il serait à côté... Voir même qu'il existait avant ?
J'attends avec impatience l'histoire des brins !

Répondre