Prophétie : le dernier enfant du monde

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Isis
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1361
Enregistré le : dim. 1 févr. 2015 16:42
Localisation : Sud Est

Prophétie : le dernier enfant du monde

Message non lu par Isis »

Voici une prédiction du poète et métaphysicien Ibn Arabi (1165-1240) qui concerne le temps qui se situe entre la grande Catastrophe de fin de cycle et l'arrivée de l'Heure (le jour du jugement). Elle annonce la naissance de l'être qui va clore ce cycle humain (Manvantara).

Celui ci vivra en Chine
, ce qui corrobore à la fois un hadith énigmatique "Cherchez la science, fût-ce jusqu’en Chine" qui semble annoncer que ce pays serait le lieu ultime de la Connaissance spirituelle ainsi qu'une prédiction de Saint Aristocles de Moscou ...

Ne pouvant mettre les différentes couleurs qui émaillent le texte, je préfère vous donner le lien

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com ... monde.html]

Avatar du membre
Agnelette
Big posteur
Big posteur
Messages : 280
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 15:40

Re: Prophétie : le dernier enfant du monde

Message non lu par Agnelette »

Bonjur Isis et tous,

j'ai trouvé cet article très intéressant, et je t'en remercie.

Il est notamment indiqué que les temps de la fin seront marqués par deux points précis, la stérilité et l'ivresse sans avoir bu :

"Ô hommes ! Craignez votre Seigneur. Le séisme qui précédera l'Heure est une chose terrible. Le jour où vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu'elle allaitait, et toute femelle enceinte avortera de ce qu'elle portait. Et tu verras les gens ivres, alors qu'ils ne le sont pas."
Si l'on ne peut être totalement sûrs que le cycle des naissances sera définitivement clôt à cette époque, on peut néanmoins facilement en déduire qu'à ce moment là, les femmes auront encore la capacité de donner la vie et donc que tant que ce sera le cas, le dernier des hommes ne sera pas encore né..... La stérilité se répandra chez les hommes et les femmes et l’on verra se multiplier les mariages non suivis de naissances. "




- 1/ par une période d'infertilité (masculine et féminine). Ce que l'on constate avec les agents chimiques dont on nous met maintenant en
garde, contenus dans les déodorants etc... en raison de leur impact important sur le système endocrinien (stérilité féminine et
masculine...)
.


- 2/ l'ivresse sans avoir bu...



Voici ce que j'ai trouvé à ma grande surprise aussi, sur ce dernier point (une maladie encore peu connue, mais qui tend à se développer, et qui est liée à la maladie de Crohn ( https://dev-forum.lesmoutonsenrages.fr/post ... =post&f=54 )

L'étrange maladie qui rend ivre sans boire une goutte d'alcool

Certaines personnes souffrent des symptômes de l'ivresse, sans même avoir bu une goutte d'alcool. La raison ? Un syndrome "d'auto-brasserie", une maladie rare aux causes assez étonnantes.

Être ivre sans avoir bu, le bon plan pour faire des économies le samedi soir ? Non, plutôt un enfer, à en croire les patients atteints du syndrome d'auto-brasserie. Cette maladie rare entraine les symptômes de l'ivresse sans même que les personnes aient bu une goutte d'alcool. Comment ? En entrainant une production naturelle d'alcool à l'intérieur même du corps du malade.

Nick Hess, un Américain a commencé à souffrir de ce syndrome en 2011. Après avoir connu de fortes douleurs abdominales, il s'est mis à remarquer que son état changeait après avoir mangé. Il s'emmêlait les pinceaux, avait des difficultés à articuler, et "son haleine sentait l'alcool", a confié sa femme à ABC News.

La même année, Nick Hess a même été impliqué dans un accident de la circulation après lequel il a dû se soumettre à un test d'alcoolémie : positif... sans avoir bu une seule goutte d'alcool.

Une brasserie dans le ventre
À l'époque, Nick Hess s'est alors mis en quête de réponses, mais a fait face au scepticisme des médecins qui pensaient surtout qu'il devait boire en cachette. Par hasard, sa femme a fini par élucider le mystère en lisant un article sur le syndrome d'auto-brasserie. Le docteur Kanodia a alors testé les selles de Nick pour vérifier cette hypothèse.
Les résultats ont permis de confirmer que Nick Hess était bien atteint de cette maladie : son intestin contenait 4 fois plus de levures que celui d'une personne normale. Les mêmes micro-organismes que ceux employés pour la boulangerie ou le brassage de la bière. Ainsi, lorsque Nick mangeait de l'amidon (contenu dans le pain, les pâtes, les sodas...), les levures se retrouvant en contact déclenchaient une fermentation.

Ce processus conduit à la production de molécules d'éthanol (ou alcool) qui étaient ensuite transportées dans le sang de Nick et le rendaient ivre.
Ne pas alimenter la distillerie
Heureusement pour Nick, il existe un traitement simple : éliminer le trop-plein de levures et adapter son régime. Il a ainsi changé pour une alimentation à base de viande, de légumes, de noix et de graines. Les médicaments fongicides ont eux permis de tuer les levures. En un mois, la maladie de Nick avait disparu.
Ce syndrome pourrait certainement s'installer après une prise d'antibiotiques, tuant les bactéries qui laissent alors leur place aux levures. Néanmoins, il est difficile de se prononcer, cette maladie était encore inconnue il y a 10 ans et très peu de cas ont été décrits depuis. Certains patients n'ont même jamais guéri.

https://www.maxisciences.com/maladie/l- ... 34156.html


Etonnant tout cela....
Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon

Myriamsoubie
Habitué
Habitué
Messages : 149
Enregistré le : jeu. 29 déc. 2016 16:15

Re: Prophétie : le dernier enfant du monde

Message non lu par Myriamsoubie »

Que la paix vous accompagne.

Génial, merci!

Répondre