Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

La religion n'est pas toujours comprise, en parler voire critiquer permet parfois de mieux la comprendre. Attention, cette zone n'est pas ici pour régler ses comptes ou cracher sa haine envers l'autre, modération stricte!

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
benji
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 4856
Enregistré le : ven. 26 mars 2010 20:55

Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par benji »

Je souhaite qu'un jour un musulman tombe sur ce post afin d'avoir un débat à la hauteur du sujet, un musulman ouvert d'esprit qui ne se cache pas derrière la religion pour balancer à tout bout de champs des ignorants, mécréants, cochons comme cela m'est déjà arrivé sur internet.

Qu'on ne me dise pas non plus que je ne comprend rien puisqu'en l'occurrence, je cherche à comprendre et à avoir des réponses qui me satisfassent. Où est le danger exactement avec l'Islam? Dans le Coran lui-même ou parmi ceux qui le pratique?
Initialement l'Islam à pour réputation d'être une religion de paix, de tolérance et d'amour, je veux bien le croire sinon pourquoi Cassius Clay (devenu Mohamer Ali), Cat Stevens alias Yusuf Islam, Wesley Snipes ou encore Germaine Jackson se seraient convertis?
Cette religion se veut tolérante mais nous ne pouvons en être certains sans avoir lu le coran ou écouté des musulmans...

Les médias, la société, la télévision et les films américains nous donnent une image particulière de l'Islam, celui avec les terroristes, le Jihad, la haine, l'asservissement de la femme, et j'en passe.
Internet n'est pas épargné avec de la propagande pro comme anti-Islam, et je ne m'étendrais pas sur le nombres d'insultes que j'ai essuyé alors que j'abordais le sujet avec des pratiquants.

Je me pose donc la question, est-ce l'Islam en lui-même ou sont-ce certains de ses pratiquants qui représentent un danger?
Il ne faut pas généraliser non plus, éviter les amalgames et se poser la question. En tant que catholique de baptême je reconnais que même dans la Bible elle-même il n'y a pas que du bon et que dans l'histoire de la chrétienté beaucoup de sang a coulé, cela simplement du à la bêtise de certains religieux, mais sans recherche de la compréhension, nous ne pouvons pas avancer.

Je vais diviser ce post en catégories bien distinctes afin d'aborder le sujet correctement. Quelle peut être l'origine du danger?
  • Le Coran?
    Certains versets et certaines sourates sont d'une grande violence prises au pied de la lettre dans ce livre sait comme vous pourrez le lire ci-dessous:
    L’interdiction, V. 9 : Mahomet, combats les mécréants et les hypocrites. Sois rude à leur égard. Que leur asile soit la géhenne.

    IX.29-30 : Combattez : ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour Dernier ; ceux qui ne déclarent pas illicite ce que Dieu et son Prophète ont déclaré illicite ; ceux, qui parmi les gens du livre, ne pratiquent pas la vraie religion Combattez-les jusque-là ce qu’ils payent directement le tribut après s’être humiliés. Les juifs ont dit : Uzaïr est fils de Dieu !les chrétiens ont dit : le Messie est fils de Dieu ! Telle est la parole qui sort de leur bouche ; ils répètent ce que les incrédules disaient avant eux. Que Dieu les anéantisse ! Ils sont tellement stupides !

    II.61 : ils furent frappés par l’humiliation et la pauvreté. La colère de Dieu les éprouva parce qu’ils n’avaient pas cru aux signes de Dieu, parce qu’ils tuaient injustement les prophètes, parce qu’ils étaient désobéissants et transgresseurs.

    IV.160 : Nous avons interdit aux juifs d’excellents nourritures qui leur étaient permises auparavant : c’est à cause de leur prévarication; parce qu’ils se sont souvent écartés du chemin de dieu, parce qu’ils ont pratiqué l’usure qui leur était pourtant défendue, parce qu’ils ont mangé injustement les biens des gens. Nous avons préparé un châtiment douloureux pour ceux d’entre eux qui sont incrédules.

    V.73 : Oui, ceux qui disent : Dieu, est en vérité le troisième de trois, sont impies. Il n’y a de Dieu qu’un Dieu unique. S’ils ne renoncent pas à ce qu’ils disent, un terrible châtiment atteindra ceux d’entre eux qui sont incrédules.

    XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.

    XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.

    Les coalisés V. 60 Les hypocrites … partout où ils sont, emparez-vous d’eux, exterminez les.

    La repentance, V. 123 : O vous qui croyez ! Attaquez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage immédiat ! Qu’ils éprouvent votre rudesse ; Sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent.

    IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.

    La table, V. 33 : Ceux qui font la guerre à Dieu et à Mahomet et sèment le désordre seront punis par l’exécution ou la crucifixion ou l’ablation des mains et des pieds opposés ou le bannissement de leur pays, à l’exception de ceux qui seront repentis avant que vous les ayez en votre pouvoir.

    Le butin, V. 65 : Mahomet exhorte les croyants à combattre. Vingt combattants croyants, fermes, vaincront deux cents infidèles. S’il s’en trouve cent, ils en vaincront mille.

    VIII.12 : Je vais jeter l’effroi dans le cœur des incrédules : frappez sur leur cou ; frappez les tous aux jointures.

    VIII.38-39 : Dis aux incrédules que s’ils cessent, on leur pardonnera ce qui s’est passé. S’ils recommencent, qu’ils se rappellent alors l’exemple des Anciens. Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition, et que le culte soit rendu à Dieu en sa totalité.

    VIII.15-16 : O vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez les incrédules en marche pour le combat, ne leur tournez pas le dos. Quiconque tourne le dos en ce jour encourt la colère de Dieu ; son refuge sera la géhenne. Quelle détestable fin !

    IV.74 : Que ceux qui troquent la vie présente contre la vie future combattent dans le chemin de Dieu. Nous accorderons une récompense sans limite à celui qui combat dans le chemin de Dieu, qu’il soit tué ou qu’il soit victorieux.

    V. 56 Ô vous qui croyez ! Ne prenez point les juifs et les chrétiens comme amis. Ils sont amis les uns avec les autres.
    Bien évidemment tout est sujet à interprétation, donc en prenant ces parties du Coran au pied de la lettre, nous pouvons y voir une très grande violence, un appel à la haine, au meurtre sans réelles concessions et même à l'antisémitisme.
    Nous avons également de notre côté des intransigeants, les témoins de Jéhovah qui soutiennent suivre la Bible au pied de la lettre, je vous prouverai dans un futur post qu'il n'en est rien en fait...
    Bien sur, même dans la bible certains propos peuvent porter à confusion au pied de la lettre mais nous n'y trouvons pas une telle violence...Le Coran à l'origine de la violence de certains musulmans?
  • L'évolution ou la vision de la religion:
    Des voix, qu'elles soient de la rue comme venant d'internet accusent l'Islam de ne pas avoir su évoluer avec les siècles. Certains parlent même de religion restée au rang de culte moyenâgeux, incapable de réellement s'adapter au nouveau millénaires, aux droits de l'homme, au respect de toute chose. Les arguments sont couramment similaires, le port du voile (selon certains musulmans, il n'a rien de coranique, cela serait une tradition ancestrale), l'image de la femme (ceci incluant les crimes d'honneur, le droit de la battre, son rang au sein de la société, etc...), les tenues traditionnelles, ou encore la vision de la religion par les pratiquants. En effet il est facile de penser que les croyants s'impliquent trop dans la religion et la font passer avant tout le reste, que cela soit les loin républicaines en France, les droits de l'homme, voire même leur propre vie.
    Tout comme la Bible, le Coran doit être interprété et il ne faut pas oublier que les écrits sont d'un autre temps, que depuis la société à évolué et que la religion elle-même se doit d'évoluer par rapport aux écrits. Une vision trop rigoriste des saintes écritures et de la manières dont elles sont écrite peuvent elles être à l'origine de la violence représentée par certains musulmans dans le monde?
    Parfois prendre du recul pour penser soi-même est une bonne chose, quelle que soit la religion...
  • Certains représentants ultra-religieux:
    Je ne vais pas parler de Ben Laden qui est avant tout suivant les rumeurs un terroriste avant même d'être un religieux, mais les exemples ne manquent pas non plus:
    Abou Hamza al-Masri, Al Marsad Al Iilami, Hani Al Sibaï (ou Hani Al Sayyed Al Sibaï Youssef) entre autres pour les imam anglais, vous aurez d'ailleur plus d'informations sur cette page, mais nous pouvons également parler de Abdelkader Bouziane (imam de Venissieux), Abdeslam Bahiad qui est d'ailleurs en prison pour être responsable d'un réseau d'immigration et de prostitution pour ne citer que cela)...
    Les Imams font passer le message, mais est-il le bon? Prônent-ils la tolérance ou au contraire la haine?
    Il est indiscutable que certains imams sont dangereux, extrémistes et profondément intolérants. Leur manière d'enseigner le Coran n'est en aucun cas la bonne manière car elle irait à l'encontre des concepts de l'Islam. Donc ils sont responsables de l'image de violence et de haine qui les médias colportent?[/list:u]

    Alors dites moi, qui est à l'origine de cette mauvaise image peu respectueuse d'une grande religion (la deuxième au monde à l'heure actuelle)? Le Coran lui-même? La manière de pratiquer le culte? Ses représentants? Un peu des trois?
    Merci de ne pas faire d'amalgame, de ne pas laisser de messages racistes ou insultants, ceci est un débat, pas un défouloir pour balancer n'importe quoi non plus. Par avance, merci.
    Pas de haine ni d'attaques, juste une envie de comprendre vraiment! Le seul but de ce post est de tenter de comprendre ce qui ne va pas entre l'idée d'une religion pacifique et tolérante et l'image que nous en avons entre autres sources à travers les médias.

    Je signale qu'on peut trouver des pages vraiment bien écrites et allant dans le bon sens sur internet, celle-ci par exemple.

    Mais nous pouvons également trouver des documents vidéos comme celui qui suit, un reportage diffusé sur Canal plus il y a quelques années ayant comme sujet une école coranique en France.


Avatar du membre
Darsh
Nouveau
Nouveau
Messages : 24
Enregistré le : mar. 11 mars 2014 15:18
Localisation : Lille

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Darsh »

Paix,

J'espère exaucer ton vœu en tant que musulman et je vais donc tenter de répondre à tes interrogations. En toute légitimité, tes questions sont fondées car au-delà des mass médias, l'interprétation du Coran a permis de servir des objectifs politiques en poussant au Djihad, en banalisant la mort et en anathématisant les infidèles. En effet, par le biais, de nos jours, de shows télécoraniques avec des ulémas superstars, le message est brouillé, manipulé, utilisé aux fins du machiavélisme.

Je me permets dans un premier temps de t'indiquer que les versets que tu as écrit sont déjà orientés dans leurs traductions. C'est un des leviers de manipulation : le passage du texte original en arabe à une autre langue. Pour ma part, en tant que francophone, je me base sur la traduction d'Abdallah Penot, un converti non-saoudien, qui a énormément étudié la langue arabe et francophone de naissance.

Par souci d'intégrité, je te propose donc une version proche du texte original avec cette traduction.
L’interdiction, V. 9 : Mahomet, combats les mécréants et les hypocrites. Sois rude à leur égard. Que leur asile soit la géhenne.
L’INTERDICTION :
V.9 : « Ô Prophète, combats les mécréants et les hypocrites et montre-toi dur avec eux ; ils auront la Géhenne pour asile, quelle détestable destinée ! »
IX.29-30 : Combattez : ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour Dernier ; ceux qui ne déclarent pas illicite ce que Dieu et son Prophète ont déclaré illicite ; ceux, qui parmi les gens du livre, ne pratiquent pas la vraie religion Combattez-les jusque-là ce qu’ils payent directement le tribut après s’être humiliés. Les juifs ont dit : Uzaïr est fils de Dieu !les chrétiens ont dit : le Messie est fils de Dieu ! Telle est la parole qui sort de leur bouche ; ils répètent ce que les incrédules disaient avant eux. Que Dieu les anéantisse ! Ils sont tellement stupides !
L’IMMUNITE OU LE REPENTIR :
V.29 : « Combattez ceux d’entre les gens du Livre qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui ne considèrent pas comme illicite ce que Dieu a interdit et qui ne professent pas la religion de la Vérité, jusqu’à ce qu’ils acquittent la capitation de la main à la main en signe d’humiliation. »
V.30 : « Les juifs ont prétendu que ‘Uzair était le fils de Dieu, de même que les chrétiens ont prétendu que le messie était le fils de Dieu : telles sont les énormités que profèrent leurs bouches, [en tout point] semblables à celles de ceux qui les ont précédés dans la mécréance. Dieu les maudisse [ou les combatte] ! Comment peuvent-ils mentir ainsi ! »
V.31 : « Ils ont fait de leurs rabbins, de leurs moines et du Messie fils de Maryam, des seigneurs tout en excluant Dieu [de la souveraineté], alors qu’on leur avait seulement ordonné d’adorer un Dieu Unique tel qu’il n’est de divinité que Lui : Gloire à Lui au-delà de tout ce qu’ils Lui associent. »
II.61 : ils furent frappés par l’humiliation et la pauvreté. La colère de Dieu les éprouva parce qu’ils n’avaient pas cru aux signes de Dieu, parce qu’ils tuaient injustement les prophètes, parce qu’ils étaient désobéissants et transgresseurs.
LA GENISSE :
V.61 : « Et lorsque vous dîtes [à Mussa] : Ô Mussa, nous ne supporterons plus longtemps de ne manger qu’une seule nourriture. Invoque donc ton Seigneur en notre faveur afin qu’il fasse pousser pour nous des produits de la terre : légumes, concombres, ail, lentilles et oignons, il [Mussa] leur dit : Troquerez-vous des mets délicats pour une nourriture vile ? Descendez en Egypte, vous y trouverez ce que vous demandez. Ils furent alors frappés de misère et d’ingence et encoururent la colère de Dieu, parce qu’ils niaient les signes de Dieu, tuaient injustement les prophètes et se montraient désobéissants et transgresseurs ! »
V.62 : « Ceux qui ont cru, juifs, chrétiens et sabéens, ceux qui ont cru en Dieu et au Jour dernier et ont œuvré pieusement auront leur récompense auprès de leur Seigneur : ils ne connaîtront ni crainte ni affliction. »
IV.160 : Nous avons interdit aux juifs d’excellents nourritures qui leur étaient permises auparavant : c’est à cause de leur prévarication; parce qu’ils se sont souvent écartés du chemin de dieu, parce qu’ils ont pratiqué l’usure qui leur était pourtant défendue, parce qu’ils ont mangé injustement les biens des gens. Nous avons préparé un châtiment douloureux pour ceux d’entre eux qui sont incrédules.
LES FEMMES :
V.160 : « Pour prix de leur iniquité et pour avoir détourné nombre de gens de la voie de Dieu, Nous avons interdit aux tenants du Judaïsme d’excellents mets qui leur étaient pourtant tolérés, »
V.161 : « et pour avoir reçu le prix de l’usure alors que cela leur était interdit, pour s’être emparés des biens des gens de manière illicite, Nous avons préparé à ceux d’entre eux qui avaient renié un châtiment douloureux. »
V.73 : Oui, ceux qui disent : Dieu, est en vérité le troisième de trois, sont impies. Il n’y a de Dieu qu’un Dieu unique. S’ils ne renoncent pas à ce qu’ils disent, un terrible châtiment atteindra ceux d’entre eux qui sont incrédules.
LA TABLE SERVIE :
V.73 : « Ils ont sombré dans la mécréance ceux qui ont soutenu que Dieu était la troisième [personne] de la trinité ; il n’est de divinité qu’une Divinité Unique et s’ils ne cessent de tenir ces propos un châtiment douloureux atteindra ceux d’entre eux qui professent la mécréance. »
V.75 : « Le Messie fils de Maryam n’est qu’un prophète qu’ont précédé d’autres prophètes, sa mère était une femme véridique et tous deux prenaient de la nourriture [comme n’importe quel être humain] ; considère comment nous leur exposons Nos signes, et puis considère comment ils s’en détournent ! »
XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.
LE PELERINAGE :
V.17 : « Au Jour de la Résurrection, Dieu départagera entre ceux qui ont cru en cette révélation, les juifs, les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes car il est Témoin de toute chose. »
V.19 : « Voici deux groupes antagonistes qui se disputent au sujet de leur Seigneur. Les mécréants se verront confectionner des habits de feu et l’on versera par-delà leurs têtes une eau en ébullition »
XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.
MUHAMMAD :
V.4 : « Et si vous rencontrez les mécréants, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez anéantis ; alors, vous resserrerez les liens des prisonniers que vous libérerez par la suite gracieusement ou contre rançon et ce jusqu’à ce que la guerre cesse avec ses atrocités. Tout ceci afin que Dieu vous éprouve les uns par les autres car, s’Il l’avait voulu, Il aurait eu le dessus sur eux. Quant à ceux qui se seront fait tuer pour la cause de Dieu, Dieu ne négligera aucune de leurs œuvres. »
Les coalisés V. 60 Les hypocrites … partout où ils sont, emparez-vous d’eux, exterminez les.
LES COALISES :
V.60 : « Si les hypocrites, ceux dont le cœur est rongé par la maladie, et les alarmistes de Médine ne renoncent pas à leurs agissements, Nous te dresserons contre eux et ils ne demeureront plus guère de temps dans ton voisinage. »
V.61 : « A jamais ces maudits seront réduits en captivité où qu’ils se trouvent et seront exterminés »
La repentance, V. 123 : O vous qui croyez ! Attaquez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage immédiat ! Qu’ils éprouvent votre rudesse ; Sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent.
L’IMMUNITE OU LE REPENTIR:
V.123 : « Ô vous qui avez la foi, combattez ceux d’entre les mécréants qui sont dans votre voisinage immédiat et qu’ils trouvent en vous la dureté et sachez que Dieu est aux côtés de ceux qui se gardent [de Lui]. »
V.124 : « Lorsqu’une sourate vient à être révélée, il s’en trouve pour demander : Duquel d’entre vous cette sourate a-t-elle accru la foi ? Pour ce qui est des croyants, elle a bien accru leur foi et ils s’en réjouissent. »
IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.
L’IMMUNITE OU LE REPENTIR:
V.1 : « Ceci est une déclaration de rupture émanant de Dieu et de son Messager envers les polythéistes avec qui vous aviez contracté un pacte. »
V.5 : « A expiration des mois sacrés, tuez les polythéistes où que vous les trouviez. Saisissez-vous d’eux, assiégez-les, activez tous vos postes de gué […] »
V.13 : « Ainsi, combattez vous un peuple qui rompît ses serments et voulut bannir le Messager. Ils ont effectivement ouvert les hostilités […] »
La table, V. 33 : Ceux qui font la guerre à Dieu et à Mahomet et sèment le désordre seront punis par l’exécution ou la crucifixion ou l’ablation des mains et des pieds opposés ou le bannissement de leur pays, à l’exception de ceux qui seront repentis avant que vous les ayez en votre pouvoir.
LA TABLE SERVIE :
V.32 : « C’est pour cette raison que Nous avons prescrit [cette règle] aux enfants d’Isrâ’îl : Quiconque tue une personne qui n’a elle-même ni tué ni répande la corruption sur terre sera considéré comme s’il avait tué l’humanité entière. Et celui qui sauve la vie d’un seul homme sera considéré comme ayant vivifié l’humanité entière. Et bien que Nos envoyés soient venus à eux avec des signes, nombre d’entre eux malgré cela se rendirent coupables d’abus. »
V.33 : « Il n’est de rétribution, pour ceux qui déclarent la guerre à Dieu et à Son envoyé et qui œuvrent à répandre la corruption sur terre, que l’exécution, la crucifixion, l’ablation des mains et des pieds ou le bannissement ; cela sera pour eux une humiliation en ce monde et un terrible châtiment leur est réservé dans l’Ultime Demeure, »
Le butin, V. 65 : Mahomet exhorte les croyants à combattre. Vingt combattants croyants, fermes, vaincront deux cents infidèles. S’il s’en trouve cent, ils en vaincront mille.
LE BUTIN :
V.65 : « Ô Prophète, incite les croyants au combat : s’il s’en trouve 20 parmi eux qui fassent montre de constance, ils auront le dessus sur 200 mécréants ; et s’il s’en trouve 100, ils parviendront à en vaincre un millier, car ce sont des gens dépourvus d’entendement. »
VIII.12 : Je vais jeter l’effroi dans le cœur des incrédules : frappez sur leur cou ; frappez les tous aux jointures.
LE BUTIN :
V.12 : « Lorsque ton Seigneur révéla aux anges : Je suis avec vous ! Confortez ceux qui ont la foi : J’inspirerai la crainte au cœur des mécréants. Frappez-les à la nuque ! Frappez-leur tous les doigts ! »
VIII.38-39 : Dis aux incrédules que s’ils cessent, on leur pardonnera ce qui s’est passé. S’ils recommencent, qu’ils se rappellent alors l’exemple des Anciens. Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition, et que le culte soit rendu à Dieu en sa totalité.
LE BUTIN :
V.38 : « Dis aux mécréants que s’ils renoncent à leurs dénégations le passé leur sera pardonné, mais s’ils récidivent, [qu’ils méditent] sur le passé édifiant des peuples anciens. »
V.39 : « Combattez-les afin que la sédition ne se répande pas et que la religion soit consacrée exclusivement à Dieu, et s’ils renoncent qu’aucune de leurs œuvres n’échappe au regard de Dieu.»
VIII.15-16 : O vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez les incrédules en marche pour le combat, ne leur tournez pas le dos. Quiconque tourne le dos en ce jour encourt la colère de Dieu ; son refuge sera la géhenne. Quelle détestable fin !
LE BUTIN :
V.15 : « Ô vous qui avez la foi, si vous rencontrez des mécréants qui marchent contre vous ne leur tournez pas le dos ! »
V.16 : « Ceux qui leur tourneront le dos ce jour-là – à moins que ce ne soit pour infléchir le combat ou pour rallier un autre groupe [de combattants] – encourent la colère de Dieu, la Géhenne leur tiendra lieu de refuge. Quel détestable avenir ! »
IV.74 : Que ceux qui troquent la vie présente contre la vie future combattent dans le chemin de Dieu. Nous accorderons une récompense sans limite à celui qui combat dans le chemin de Dieu, qu’il soit tué ou qu’il soit victorieux.
LES FEMMES
V.74 : « Qu’ils combattent donc pour la cause de Dieu, ceux qui achètent la vie de ce bas monde au prix de l’Ultime Demeure ; Nous accorderons une récompense magnifique à celui qui combat pour la cause de Dieu, qu’il emporte la victoire ou qu’il soit tué. »
V. 56 Ô vous qui croyez ! Ne prenez point les juifs et les chrétiens comme amis. Ils sont amis les uns avec les autres.
LA TABLE SERVIE
V.51 : « Ô vous qui avez la foi, ne prenez ni les juifs, ni les chrétiens pour alliés ! Ils sont alliés les uns des autres ; celui d’entre vous qui les prendra pour alliés est un des leurs car Dieu ne guide pas les communautés iniques. »
QUELQUES THEMES EN ISLAM
Pour mettre en relief un certain nombre de sujets polémiques, je te propose quelques versets concernant la gestion des conflits.

La paix
Relativement à la paix, le mot Islâm et Salâm sont liés étymologiquement mais aussi conceptuellement. La religion est un mouvement vers la paix.
“ Dieu vous invite à entrer en la Demeure de paix […]” S10.V25.

“ Ô croyants, abandonnez-vous totalement à la paix.” S2.V208.

“ Les serviteurs du Tout-Miséricordieux marchent humblement, et si des ignorants les importunent, ils répondent : paix.” S25.V63.
La guerre
Le respect de la vie est primordial. De ce fait, la guerre n'est pas désirée et n'est justifiable que pour repousser l'agresseur.
“[…] Et David tua Goliath […] Si Dieu ne repoussait pas les hommes les uns par les autres, la terre serait entièrement corrompue […] » S2.V251.

“[…] Ne faiblissez pas, et appelle à la paix quand vous êtes en position de force.”S47.V35.

“[…] n’attentez pas à la vie d’autrui que Dieu a rendue sacrée. Voila ce que Dieu vous recommande, puissiez vous le comprendre.” S6.V151.
La violence et le Djihad
La violence est injustifiable, comme Abel le signifia à Caïn :
“ Si tu lèves la main sur moi pour me tuer, je ne ferais point de même et je refuserais de te tuer. Car, en vérité, je crains Dieu le Seigneur des Mondes.” S5.V28.
Ainsi le Djihad ne peut être que purement défensif et aussi non expansionniste.
“ Autorisation est donnée à ceux qui combattent pour avoir été opprimés […]” S22.V39.

“ Combattez sur la voie de Dieu ceux qui vous combattent et ne commettez aucune exaction. Dieu n’aime pas les transgresseurs.” S2.V190.

“[…] s’ils vous agressent répondez à cette agression […]” S2.V194.

“ Lorsqu’ils inclinent à la paix, fais de même et place ta confiance en Dieu, Il est celui qui Entend et Sait.” S8.V61.
Le libre arbitre / la liberté de croyance
“ Point de contrainte en religion […]” S2.V256.

“ Leur guidée ne dépend pas de toi, car Dieu guide qui Il veut […]” S2.V272.

“ Aucune âme ne connaîtra la foi sans que Dieu ne l’ait permis […]” S10.V100.

“ Dis : « Je ne suis qu’un Avertisseur et un Annonciateur […]” S7.V188.

“ Proclame : « La vérité provient de votre Seigneur. » Ainsi donc, qui veut croie et qui veut donc mécroie […]” S18.V29.

“Nous savons parfaitement ce qu’ils disent. Tu n’exerceras sur eux aucune contrainte, rappelle donc seulement par le Coran quiconque craint ma mise en garde.” S50.V45.

“ Si ton Seigneur en avait décidé ainsi, tout ce que porte la Terre aurait cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants !” S10.V99.

“[…] A chacun Nous avons indiqué une voie générale [shir‘atan] et un chemin spécifique [minhâjan]. Si Dieu l’avait voulu il aurait fait des hommes une seule communauté [religieuse], mais il en est ainsi afin de vous éprouver par ce qu’il vous a attribué. Rivalisez donc en bonnes œuvres, car c’est à Dieu que vous ferez tous retour. Il vous informera alors quant à vos divergences. ” S5.V48.
Synthèse
Il est peu surprenant finalement de constater que l'emphase de communication autour du message révélé du Coran se base sur les différences entre les Hommes plutôt que sur leurs points communs. Hors le Coran exhorte au respect de l'altérité, de la foi, de l'incroyance et de la différence d'autrui.

Les Hommes avides et corrompus sauront toujours justifier, quelque soit la religion, leurs actes au nom de Dieu. Se vautrant dans leurs faiblesses et leur bêtise, l'épée prévalant sur la plume.

LES DYSFONCTIONNEMENTS DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE

- Le Coran n'est plus la base de la religion :
--> Entre les hâdiths (citations présumées du Prophète transmises par ses compagnons) et les fatwas, les musulmans n'étudient plus la religion par le biais du Livre mais par la bouche des Hommes. Par exemple, chaque recueil de hâdiths et chaque manuel juridique comprend un chapitre nommé "Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils disent il n’y de Dieu que Dieu" alors que ces paroles sont un hâdith.

- Il existe un très grand trouble entre les traditions et la religion :
--> La "Hachouma", c'est-à-dire agir pour le regard des autres et non pas pour Dieu.
--> L’idolâtrie pour le Prophète, avec son nom écrit dans les mosquées
--> L'attestation de foi, où on ajoute le Prophète
--> La prière, où on prie pour l'intercession du Prophète au jour de la Résurrection
--> Codes vestimentaires, incantations, gris-gris

De ce fait, les musulmans se désolidarisent et des croyants monothéistes et du monde non-arabe. C'est le culte de la différence alors que le Coran nous exhorte à ne mettre aucun des Prophètes sur un piédestal.

- Des éléments méconnus du Coran restent dans l'ombre :
--> le retour à la religion à 40 ans
--> l'attestation de foi (celles des hypocrites contient le fait que "Muhammad est Son Prophète")
--> l'imperfection du Prophète (sourate "Il s'est renfrogné")
--> les miracles scientifiques
--> les cycles d'Humanité
--> la multiplicité des mondes
--> la lapidation des 3 obélisques lors du Hajj
--> la stimulation de la glande pinéale lors de la prière

SYNTHESE
De part mon expérience personnelle, l'Islam tel que décrit dans le Coran n'est pas celui des mosquées, ni celui des ulémas, ni celui des sheiks. Il en résulte donc une véritable défiance de ces corps de blasphème et interprétant le Coran à leur guise. Dans une mosquée de ma ville, on m'a proposé le djihad, on m'a lu des textes qui n'étaient ni des versets ni des hâdiths pour m'obliger à une façon d'agir, on m'a refusé des explications - Coran à la main - sur des différences fondamentales entre le dogme et sa pratique. On m'a catégorisé de coraniste (si je suis un homme de Coran alors j'en suis très honoré) et on m'a dit victime des murmures de Shaytan (wass wass).

Les corps constitués sont incapables d'auto critique et pourtant l'Islam nous enjoint à rechercher la connaissance (qui passe forcément par la remise en question). Quelques pratiquants savent que la religion est en train de décliner et s'éloigne de son propos initial. Alors maintenant je pose une question. Si Dieu a choisi les tribus arabes pour la révélation du Coran et qu'ils ont donc eu Sa bonne fortune (baraka), alors pourquoi est-ce que toutes les sociétés musulmanes sont à la traîne en termes d'économie, de technologies, de sciences et de culture ?

L'obscurantisme d'état, l'aveuglement des masses, la Religion devait conquérir les cœurs et elle est devenue la Religion des conquérants.

J'espère avoir pu éclairé les lecteurs sur le mal qui ronge l'Islam et qui est vraiment très éloigné de ce que les musulmans investis dans une recherche éclairée bannissent et condamnent (ceux qu'on entend le moins évidemment).

Paix.
En fouillant vos cœurs par vice, il connaît vos vices par cœur.

Avatar du membre
Fenrir

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Fenrir »

Excellent texte, Merci Darsh.

Pour ma part, je me réfère principalement à la traduction de Régis Blachère. Je n'arrive plus à mettre la main sur le deuxième exemplaire que je possède et qui doit être enfoui parmi les multiples ouvrages religieux ou traitants des religions et mythologies du Monde.

Je ne suis pas Croyant. Je suis Vivant.

J'ai eu la chance de croiser quelques individus dans ma vie qui avaient une Foi respectable, pour ne pas dire honorable.

Leur point commun (quelle que soient leur religion) était d'être respectueux et tolérants. Et d'irradier l'Amour et la Bonté.

Après avoir lu tes propos, je t'inviterai volontiers à développer (ou à créer un Topic) au sujet du Soufisme.

Le mysticisme a disparu de l'Occident.

Et la conscience d'une relation intime et individuelle avec une Entité Universelle (à défaut de la nommée Dieu, ce mot étant chargé de trop de connotations culturelles), risque de conduire l'individu qui ose l'évoquer, directement à l'asile...

Au delà de la Foi, et des pratiques religieuses de chacun, ou de son absence, il m'apparait simplement regrettable que l'on apprécie d'abord la religion que pratique un individu, au lieu de procéder à l'inverse...

Cela serait tellement plus juste...

Bien à toi, et aux individus de Bonne Volonté

Avatar du membre
Darsh
Nouveau
Nouveau
Messages : 24
Enregistré le : mar. 11 mars 2014 15:18
Localisation : Lille

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Darsh »

Nommes comme il te plaît, la Vie, l'Existence, la Réalité, la Nature, l'Instinct, la Cause Première. On ressent tous cette Transcendance et libre à nous de La vivre comme nous le désirons. La connexion est là, entre nous, Hommes ; entre nous, les cieux, la terre, les animaux, la nourriture. Parfois en extase devant la manifestation de la magie de la vie car tout est d'une cohérence mathématique sentimentale dans cet univers.

Je suis tellement d'accord avec toi Fenrir. Plus globalement encore, il faut enlever notre ego de nos rapports les uns avec les autres. C'est ce qui nous gâche, car nous sommes gouvernés par nos cœurs, et que cherche le cœur si ce n'est l'amour. Le cœur ne brille que vider de toutes aspirations matérielles, sans passé, ni futur, juste le présent et l'Inspiration du moment.

La guidance est parfois instinctive, d'autres la trouve chez une femme, les enfants, les arts, le travail, la religion. Ce sont nos sujets d'échange entre Hommes, nos moyens de nous accomplir et en ça, nous devons nous respecter car nous exprimons tous la Réalité, l'Existence, la Vie, ... Et en fait pour moi, Dieu.

Je te promets un sujet sur le soufisme, mais pas de moment précis. Quand l'envie et les moyens seront à disposition.
En fouillant vos cœurs par vice, il connaît vos vices par cœur.

Endubsar
Nouveau
Nouveau
Messages : 18
Enregistré le : ven. 14 févr. 2014 18:56

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Endubsar »

Merci ca fait chaud au coeur ce que vous dites la.

Je confirme aussi par mes connaissances musulmanes que leur dieu est Amour.

Les tribus qui ne se sont pas écartées comme les nomades berberes par exemple sont par nature de grands defenseur du vivant et des gens de coeur.

Ils ont compris, lorsque Mahomet avise les jeunes femmes de se voiler d un voile ... de pudeur :)

L institution a tout rapporté a l'extérieur, comme dans les autres religions de la mystification

Qui sont en réalité des cultes a la mort.

Nous connaissons les responsables aujourd hui

Il n y a pas d intermédiaire entre le vivant. le grand seigneur et nous meme

Hallah est grand
adonai elohenu, adonai ehad
ou dieu est un

peu importe comment on le dit, chacun sait dans son coeur ce que sont les qualités du vivant, ce qui est juste, et ce qui est faux

tout mon soutien aux musulmans de bonne volonté, victimes aussi de cette grande guerre orchestrée contre le vivant

as-salâm aleïkoum :)

safiya
Nouveau
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : sam. 25 oct. 2014 09:18

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par safiya »

Bonjour,

je me permets aussi d'intervenir en tant que musulmane ;)
le problème d'aujourd'hui est le manque de savoir, d'intelligence, de compréhension des textes ...
Le jihad est bien sur défensif , nous avons le droit de nous défendre et cela est le dernier recours ...
Ce qui nous arrive à nous musulman d'aujourd'hui c'est que beaucoup beaucoup de personnes musulmans musulmanes prennent les textes à la lettre alors qu'Allah a envoyé notre Noble Prophète Muhammad pour expliquer le livre Divin ... Le Coran ne peut pas se prendre à la la lettre sans hadiths ( actes paroles gestes silences etc du prophète Muhammad) ... Coran hadith = indissociable !
mauvaise compréhension ... certains musulmans avaient de très mauvais caractère avant leur entrée dans l'islam et une fois l'islam acquise bah j'ai envie de dire il y a juste le vêtement qui a changé mais pas le coeur ... donc associé l'islam à ces gens la bein grosse erreur !

Avatar du membre
Biquette
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 2114
Enregistré le : mer. 20 août 2014 10:44
Localisation : Provence

Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Biquette »

Les exégètes de l'Islam disent qu'il doit être pris comme une lutte intérieure, une lutte contre nos ombres. Il ne s'agit en aucun cas de supprimer les "mécréants" extérieurs mais de reconnaître, aider, aimer nos "mécréances" internes pour leur amener la Lumière de la Paix, de l'Amour. Seule et unique façon de nous transformer.

Il en est de même pour la Bible, où chaque histoire peut être lue à plusieurs niveaux. On découvre que l'histoire même peut être remise en cause (faute d'avoir trouvé des preuves, comme la traversée de la Mer Morte), mais ces histoires collent parfaitement si on les applique à des états d'être intérieurs, à nos luttes personnelles (cf Annick de Souzenelles).
C'est cela la Guerre Sainte.
(Ce qui n'exclut en rien un système de défense, mais ceci n'a rien à voir avec une religion quelconque).

L'extérieur est comme l'intérieur, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Alors le monde extérieur nous montre de quoi nous sommes faits: du pire et du meilleur.

C'est trop facile d'accuser les autres et de vouloir massacrer tous ceux qui ne sont pas dans la ligne qu'on a choisie (ceci pour toutes les religions !). Il faut savoir "retourner" certaines parties de nous-mêmes, non pas en les éliminant, mais en rendant sacré. Alors on devient un exemple d'Amour pour chacune et chacun, et de ce fait, sans doctrine, sans règles ni lois, on amène l'autre à changer son coeur. La transformation se fait profonde, et nous pouvons alors toutes et tous nous retrouver, dans nos différences, comme enrichissement, dans l'amitié, dans l'amour.

Que vaut une conversion quand on te met le couteau sous la gorge ? Aucun Dieu ne peut accepter cela...

barascut michel
Habitué
Habitué
Messages : 91
Enregistré le : mer. 29 avr. 2015 12:55

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par barascut michel »

Messages: 77
il y a 1,2 milliards de Musulmans dans le monde
Bien sur ils ne sont pas tous radicalisés ,la majorité est pacifique .
Les fondamentalistes sont estimés à 15 ou 25%,ce qui fait que 75 %sont pacifiques
donc dans le monde cela fait entre 180 et 300 millions dédiés a la destruction de la civilisation occidentale
nous devions donc nous soucier des 15 ou 25 %de radicaux , qui tuent ,qui décapitent
Regardez toutes les leçons de l'histoire :

La majorité des Allemands était pacifique? pourtant les nazis tracèrent la feuille de route
Résultats : 60 millions de morts et la majorité pacifique n'avaient aucune espèce d'importance ?

IL y a 4 a 5 millions de musulmans en France en Europe ??
Il y a eu besoin que de 8 ou 10 radicaux pour tuer 130 personnes a Paris et la aussi la majorité pacifique n'avait aucune importance ?
Puis
je ne suis pas croyant ;croyant qui veut ?
Une religion qui ne reconnait pas l’égalité des femmes
au pays des droits de l'homme normal puisque droit de l'homme?
je ne comprends pas?

bm

Avatar du membre
Captain_FLAM
Modérateur
Modérateur
Messages : 479
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 10:08
Localisation : En voyage ...

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par Captain_FLAM »

ça fait du bien de lire des choses intelligentes ... Merci aux musulmans ouverts d'esprit qui ont posté ici.

barascut michel
Habitué
Habitué
Messages : 91
Enregistré le : mer. 29 avr. 2015 12:55

Re: Islam, une religion de paix perçue comme dangereuse...

Message non lu par barascut michel »

il y a dix ans les médias montraient des femmes masquées , lapidées, et autres reportages a l'appui de supplices
comme ci ils n'y en avaient plus de nos jours ? merci les médias ou peut être les médiocres ?
il était donc possible de penser ou de dire que des femmes masquées dans un pays dit libre était un manque de respect a toutes ces femmes contraintes et torturées?
pour une religion un dieu ? mon œil!
si un dieu considère la femme comme une esclave
il ne peut être un dieu mais le malin suffisamment malin pour se faire passer pour un dieu?
l'homme a de tout temps tué au nom de son dieu ! il y en a plusieurs dieu?
la preuve qu'il ne peut s'agir d'un dieu quel dieu peut faire le mal?
le malin est votre dieu suffisamment malin pour se faire passer pour dieu



Point n'est besoin d'élever la voix quand on a raison.
donc par conséquence si tu as besoin d' élever la voix tu as forcément tort
Croire en l’émergence d’états démocratiques dans les pays vivant sous la domination absolue de l’Islam revient à offenser sa Suffisante.

L’Islam, en tant qu’idéologie, instrumentalise la religion afin de « coloniser » la vie des hommes dans ses aspects personnels, sociaux, politiques et cultuels, et ne peut qu’être hostile à tout autre mode de gouvernement susceptible de donner aux gens les moyens de les détourner de son pouvoir despotique.

Né pour servir son dieu et non pour réfléchir sur le sens de son existence

L’Islam ne conçoit pas que l’homme puisse agir sur son destin politique, alors que sa mission est de répandre la parole d’Allah sur terre et d’instaurer le modèle de l’Etat islamique tel qu’il est défini par le Coran.

il est le cadre de vie, le mode de gouvernement, là où il n’existe pas de pouvoir autre que celui de dieu sur les hommes. Il est à la fois religion, état et monde. Il prohibe toute séparation entre le sacré et le profane, le séculier et le séculaire, le politique et le religieux.

Ce que dieu a ordonné et ordonnancé, l’homme n’a pas à y interférer

N’est musulman que celui qui se soumet sans discernement aux dogmes de sa foi. S’en écarter est assimilé à un sacrilège qui expose le déviant aux pires châtiments. , il se veut le seul maître et architecte de l’environnement politique dans lequel doivent évoluer ses adeptes, réglant avec la minutie de l’horloger leur façon d’être, de concevoir, de penser et de vivre jusqu’à leur façon de s’habiller.

Les musulmans n’ont pas de prise sur leur propre vie, ni le droit d’agir et de choisir par eux-mêmes. Ils sont des pions sur le grand échiquier élaboré par dieu et dont la finalité est d’instaurer un nouvel ordre mondial dont les musulmans sont le maître.

Un musulman n’est pas en droit d’avoir des choix politiques ni d’exercer sa liberté de conscience et d’expression. Comme un majeur incapable, il doit accomplir ce que dieu lui a dicté. N’étant pas doté de volonté propre, il n’a pas à être acteur de sa vie personnelle ou politique.

Dans les sociétés islamisées, seules la loi d’essence divine a cours. Toute loi n’ayant pas ce caractère sacré est considérée comme apostasie.
Ce mélange qui s’articule autour de l’omniscience et l’omniprésence de la parole sacrée, constitue un frein insurmontable à la démocratie, car seul Allah a le pouvoir de légiférer, en opposition totale et absolue avec notre droit positif.

Dès lors, quoi de mieux que la démocratie pour permettre d’ôter le carcan, le poids étouffant, de la religion sur la vie des hommes, et constituer un antidote à leurs maux ?

Favoriser la démocratie revient à sonner le glas de l’Islam

Mais les gardiens des dogmes de la foi lui opposent hostilité et rejet au nom de la pureté des sources de l’Islam. A leurs yeux, la démocratie, concept par essence profane, présente un grand danger pour la pérennité de l’Islam. La favoriser revient à sonner le glas de l’Islam. La démocratie est l’ennemi à abattre car elle risque de faire non seulement de l’ombre au pouvoir despotique de l’Islam, mais surtout de provoquer cette onde de choc libératrice des musulmans, les éloignant ainsi du totalitarisme de l’Islam.

La démocratie est une doctrine politique, d’essence humaine, par laquelle la souveraineté appartient à l’ensemble des citoyens (notion inconnue dans le Coran) au sein d’une organisation qui a souvent la forme d’une république (en opposition à la notion de l’Oumma). Dans un régime démocratique, les hommes sont libres de choisir leur mode de vie (interdit dans l’islam), leurs choix politiques (interdits dans l’islam où une seule loi existe), et ils ont la liberté de conscience (interdite dans l’islam).

Le coran ne reconnait pas l’égalité homme/ femme

Un Etat démocratique repose sur le principe inaliénable d’égalité des droits entre les citoyens indépendamment de leur sexe (le coran ne reconnait pas l’égalité homme/ femme), et de leurs origines indépendamment de leur foi (contrairement à l’islam).

L’Islam ne condamne pas non plus les inégalités sociales. Dieu aurait créé les riches et les pauvres, et nul n’étant en droit d’en contester le fondement, les musulmans doivent s’y résigner. De même que l’égalité entre les hommes ne s’applique qu’aux seuls fidèles. Fonder l’égalité sur le critère de piété est comme Hitler qui basait l’égalité entre les hommes sur le critère du sang.

En conclusion, une organisation politique qui ne reconnait pas à l’homme ses libertés fondamentales, telle sa liberté de culte et de conscience inscrites dans la Déclaration Universelle de Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948 (jamais adoptée par les Etats Islamiques) est liberticide, totalitaire et théocratique.

L’illusion démocratique est un fantasme pour les rêves des femmes et des hommes qui aspirent à un monde meilleur, mais qui ont eu la malchance de vivre sous le joug du despotisme musulman.
---------------------------------------------------------------------------------------
ce ne sont pas les migrants qui intéressent les gouvernements mais la religion
<<, stratégie politique : Manuel Valls s’explique
Islam, loi travail la laïcité et à la place de la religion musulmane dans la société française qu’il faut «protéger les [musulmans de France] de l’idéologie salafiste». Il se dit «convaincu» de la possibilité de démontrer à une majorité de Français qui en doute la compatibilité de l’islam avec la République.>>
il le DIT
islam avec la république ;
la place de la religion musulmane dans la société française

madame Merkel vous dites que les migrants sont un chance pour , l’Allemagne ou pour l’Europe ?,
pour quelles raison ?
la religion prône
Ce que dieu a ordonné et ordonnancé, l’homme n’a pas à y interférer
Dans les sociétés islamisées, seules la loi d’essence divine a cours. Toute loi n’ayant pas ce caractère sacré est considérée comme apostasie.
Un musulman n’est pas en droit d’avoir des choix politiques ni d’exercer sa liberté de conscience et d’expression. Comme un majeur incapable, il doit accomplir ce que dieu lui a dicté. N’étant pas doté de volonté propre, il n’a pas à être acteur de sa vie personnelle ou politique.
Ce mélange qui s’articule autour de l’omniscience et l’omniprésence de la parole sacrée, constitue un frein insurmontable à la démocratie, car seul Allah a le pouvoir de légiférer, en opposition totale et absolue avec notre droit positif.
L’Islam ne conçoit pas que l’homme puisse agir sur son destin politique, alors que sa mission est de répandre la parole d’Allah sur terre et d’instaurer le modèle de l’Etat islamique tel qu’il est défini par le Coran.
il est le cadre de vie, le mode de gouvernement, là où il n’existe pas de pouvoir autre que celui de dieu sur les hommes. Il est à la fois religion, état et monde. Il prohibe toute séparation entre le sacré et le profane, le séculier et le séculaire, le politique et le religieux.
Ce que dieu a ordonné et ordonnancé, l’homme n’a pas à y interférer
N’est musulman que celui qui se soumet sans discernement aux dogmes de sa foi. S’en écarter est assimilé à un sacrilège qui expose le déviant aux pires châtiments. , il se veut le seul maître et architecte de l’environnement politique dans lequel doivent évoluer ses adeptes, réglant avec la minutie de l’horloger leur façon d’être, de concevoir, de penser et de vivre jusqu’à leur façon de s’habiller.
une religion rêvée pour nos chers politichiens ?
2000 mosquées en France pourquoi?
la même technique que pour l'instauration de l'Europe
même après avoir voté non a 53%?
Depuis 60 ans, on explique aux français que la construction européenne est l’avenir de la France. Que l’Europe serait inéluctable et qu’elle nous apporterait paix, bonheur, démocratie et prospérité.
Pourtant, plus la « construction » européenne avance et plus elle ressemble à une destruction.

Répondre