Page 2 sur 3

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : lun. 16 juin 2014 13:44
par Eructite
Un exemple pour bien faire la différence entre un déviance et une préférence :
J'ai bossé il y a deux ans dans un resto où le patron était "célibataire" et âgé d'environ 50 ans. Pas de femmes dans sa vie, pas d'homme non plus. A première vue, un vrai curé. Mais le regard qu'il portait, quand il pensait que personne ne le voyait, sur les enfants, et plus particulièrement les petits garçons ne laissait aucun doute sur ses attirances. Il y a eu plusieurs "problèmes" avec des jeunes travaillant dans le resto, jusqu'à ce qu'on en conclue/constate qu'il y avait un jeune qui s'était laissé embringuer ( à première vue de sa propre volonté, mais je n'en sais pas plus ) par ce "gentil patron bien comme il faut".
Ce restaurant à été vendu, et ses repreneurs sont gays. En couple, ils ne s'en cachent pas et le vivent normalement. Ce ne sont pas le genre de personnes à aller défiler pour obtenir les mêmes droits que les couples hétérosexuels, ils vivent simplement leur vie à deux sans ostentation provocatrice. Jamais un geste déplacé de leur part, jamais une remarque désobligeante envers les "hétéros bornés" que nous sommes majoritairement.

De ces derniers les habitants autour du restaurant ne lassent pas de se gausser. Et pourtant ils sont bien plus respectables que l'ancien propriétaire du restaurant que les biens pensants encensent pour sa "droiture".

Comme quoi entre une déviance et une préférence sexuelle, il faut bien peser ses mots. Je préfère 100 fois défendre un couple de gays qui ne cache pas ses préférences sexuelles que "donner le bon dieu sans confession" à un pervers qui cache sa déviance ( perversion ! ) sexuelle derrière des atours d'homme respectable.

De là à afficher son homosexualité en toutes occasions et à prôner la théorie du genre il y a un fossé que je ne veux pas franchir. Oui les jeunes ont le droit à s'autodéterminer mais ce n'est pas pour cela que l'ont doit à tout prix les éduquer sur la "normalité que peut être l'homosexualité". Si nous étions tous respectueux des choix des autres, cette "éducation" n'aurait nul besoin d'être et chacun pourrait choisir en fonction de ce qu'il ressent sans avoir peur du regard des autres.

Il y a une quinzaine d'années, j'ai appris l'homosexualité d'une amie. Je ne l'ai pas jugée. Je lui ait juste dit "c'est dommage, mignonne comme tu es, tu pouvait mettre tous les hommes à tes genoux". Aujourd'hui elle est heureuse, en couple et de touts ceux, de notre ancien cercle d'amis, qui ont appris son homosexualité à cette époque, je suis le seul avec qui elle garde le contact. Tout simplement parce qu'elle a compris que même si intérieurement chacun juge le choix des autres, certains sont assez respectueux pour ne pas leur jeter leur jugement froidement au visage. Être humain c'est d'abord çà : RESPECTER LES CHOIX DE CHACUN !

Pour ce qui est, par contre, de l'affichage systématique de l'homosexualité de personnes "publiques" à la télévision, dans les journaux, je trouve ce procédé tendancieux. On en viendrait presque à croire que le mot d'ordre des meRdias est d'inciter à l'homosexualité au lieu de prôner le respect de la différence. Est-ce dans une optique autre que celle annoncée ?

Non, définitivement, non. Il ne faut pas rejeter les homosexuels, il faut même leur laisser le droit de vivre normalement. Mais cet étalage médiatique me semble introduire insidieusement une autre idée, et celle ci je ne peux que la combattre de toutes mes forces.

Souvenez vous de
- "Dany le rouge" qui disait qu'il était normal de coucher avec un enfant.
- Frédéric Mitterrand qui enchaîne les voyages en thaïlande...
- monsieur Di Rupo au cul duquel traine de nombreuses histoires pas claire avec des jeunes
- la famille royale anglaise qui mouille dans des histoires louches au Canada pour des disparitions d'enfants
- le pape précédent, qui cristallise un certain nombre de rumeurs pas du tout catholiques...



Attention, les liens qui suivent sont choquants. Les histoires qu'ils relatent sont terribles. Si vous ne voulez pas vous faire des "nœuds à la tête" ne cliquez pas. Vous allez entrer dans un monde horrible. C'est un combat que peu sont capables de mener.
- http://www.egaliteetreconciliation.fr/L ... -4246.html
- http://www.lesamisdestanmaillaud.org/
- https://www.youtube.com/watch?v=wydJ0xwe_K4
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Vervloesem
- http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar ... r-de-82845
- http://archives-lepost.huffingtonpost.f ... uvoir.html
- http://www.yogaesoteric.net/content.asp ... 82&lang=FR
- http://www.yogaesoteric.net/content.asp ... &item=5261
Un dernier lien un peu plus "légèr" d'un personnage que j'affectionne ( si vous vous renseignez au sujet des conséquences de cette vidéo, vous ne pourrez constater qu'encore une fois, la justice semble bien partiale dans ce domaine... ) : https://www.youtube.com/watch?v=EOq1bDC9L9I

Les liens à ce sujet sont malheureusement innombrables. La justice ne fait que rarement quelque chose et souvent elle ne fait que limiter l'étendue des dégâts pour les personnes impliquées, pas pour les victimes.
Et pendant ce temps, les gens s'offusquent du droits d'adultes consentants qui veulent vivre normalement sans avoir à se cacher ?
Par pitié, cessez de vous en prendre aux gays, détournez votre colère contre ceux qui sont réellement un danger pour nos sociétés !

Signé : un hétéro qui ne prie pas saint TF1

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : sam. 21 juin 2014 18:10
par mine
Fenrir a écrit :Ne le prends pas mal, Mine, mais ici, règne les principes de respect et de tolérance.

Et tu viens nous tenir un discours bon teint, qui nous semble l'écho du politiquement correct des Conservateurs catho de droite (pour caricaturer un peu...)

Ainsi que je te l'ai dit plus haut, ne te laisse pas manipuler par la présentation que nous en donne ces individus, pas plus qu'il ne faillent réagir aux positions extrémistes de certains militants de la cause gay.

Toutes les tendances, aspirations, et affinités sexuelles, se côtoient depuis des millénaires, avec fréquemment une oppression bien pensante de la majorité hétérosexuelle.

Seul le niveau de tolérance à varié au cours des siècles, des cultures et des civilisations.

La seule chose que je n'admet pas en matière de sexualité, c'est le viol.

Tout ce qui est pratiqué entre adultes consentants, ne concerne que les participants...

Je conçois que tu penses être dans la justesse. Mais, je crains que tu n'es pas analysé toutes les composantes de ce qu'est une religion pour poser un tel postulat.

C'est le tien, et nous avons le droit de ne pas le partager et de te le dire.

Tu te laisses manipulée par la propagande anti-"mariage" pour tous.

Où à la base, il y a une superbe manipulation sémantique en utilisant le terme de mariage, et non pas celui d'"Union".

Ceci, n'est qu'une union civile, non pas religieuse.

Ne t'inquiètes pas. Les fondations de notre société ne sont pas remise en cause par cette reconnaissance légale. Pas plus que la main-mise sur la bien-pensance effectuée par la Morale de l'Eglise...
Le problème n'est pas un problème de tolérance ou de respect.
L 'homosexualité est une déviance de l'orientation sexuelle , on peut la tolérer, mais c'est une déviance. On peut respecter les homosexuels, mais leur orientation reste une déviance. Il ne faut pas , c'est le cas de le dire, faire dévier le débat en l'enlisant dans de bons sentiments.
L' homôlatrie ?
On ne parle , depuis 15 ans, que des homosexuels, même à la maternelle , ( voir le renvoi 1 ) . C 'est donc que c'est très important pour la société , alors que l 'homosexualité ( je ne parle pas des homosexuels ) n'apporte rien à la société. Les homosexuels sont fiers ( voir la gay pride ) alors qu 'il n'y a pas de quoi. Tout cela c 'est un peu religieux , me semble-t-il .

renvoi 1 :
http://79.snuipp.fr/spip.php?article30

http://www.snuipp.fr/Parler-d-homoparentalite-et

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : sam. 21 juin 2014 19:09
par Fenrir
AHAHAHAHAHA !!!!

Xcuse moi, mais je ne peux pas me retenir lorsque je lis de tels choses.

"une déviance" ?

Qu'est-ce qu'une déviance en matière de sexualité ?

Bientôt, tu vas me dire que la sodomie est une déviance... Alors que c'est une pratique courante y compris pour les hétérosexuels...

La seule déviance, pour moi, c'est dans deux situations fort simples :

- à partir du moment où le consentement de l'un des participants n'est pas clairement déterminé, là, nous avons affaire à un viol.

- la seconde, c'est lorsque un individu vient jeter un oeil sous les couverture pour dire si tes pratiques sexuelles lui agréent ou pas, et correspondent à la "norme" qu'il à établi...

Tu évoques le fait que l'homosexualité est un sujet de société, mais je te signale que nous n'en parlons que parce que tu viens nous déranger avec ton discours homophobe.

Sinon, je m'en contrefous des homos, des sados-masos, des partouzeurs, des scatophiles, etc,...

Chacun fait ce qu'il veut, tant que c'est entre adultes consentants...

Est-ce que je t'interpelle pour savoir si tu pratiques l'onanisme, la fellation, et la sodomie ?

Et à l'inverse, de quel droit, te permets-tu d'établir une "norme" concernant la sexualité d'autrui ?

Ainsi que tu le dis, c'est une histoire de religion, et cela me confirme encore une fois que les individus ayant besoin de cette béquille pour croire penser devraient se faire soigner...

Je compatis, et te souhaite de trouver la Paix...

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : sam. 21 juin 2014 23:41
par voltige
Calme toi Garou, Mine a une tendance
fâcheuse à mettre des sujets polémiques, :?:
peut être pour nous tester. Pour ma part, je ne réponds pas
à ce que je considère comme une déviance manipulatoire. :evil:
Quoi qu'on lui dise, il a déjà les idées arrêtées et n'écoutera rien. :mrgreen:
Y a t-il besoin de donner un nom à ce comportement, qu'on
retrouve un peu partout sur les forums? :evil: :lol:

http://korben.info/techniques-secretes- ... lique.html

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : dim. 22 juin 2014 00:08
par Fenrir
Je le sais fort bien Volti :* ;) :twisted:

Mais sans la contradiction adéquate à ce type de propos, ils restent, et s'insinue peu à peu dans les esprits...

Et ne répond-je point calmement ? :)

Je reste tout gentil, là. :angel:

J'ai manipulé des mines bien plus problématiques que ses quelques billevesées... ;)

Il est exact que de telles inepties ne mériteraient même pas d'être relevées, mais c'est également l'occasion de faire passer une autre vision aux éventuels lecteurs. :?:

Je suppose que tu connais l'histoire de celui qui n'a rien dit lorsqu' "ils" sont venus chercher ses voisins pour divers motifs...

Jusqu'au jour où "ils" sont venus le chercher... Et que personne n'a rien dit...

J'ai fait le choix qu'"ils" me trouveront toujours sur leur route... :rock:

Garou un jour, Garou toujours... :twisted:

Pour une fois que c'est moi le moins vindicatif... ;) :lol: :angel:

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : dim. 22 juin 2014 16:10
par mine
De toute évidence mes messages entraînent de vives réactions de la part des tolérants, preuve qu 'ils sont peut être pertinents.

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : dim. 22 juin 2014 23:20
par Fenrir
Sujet du Bac de Philo : La tolérance consiste-t-elle à supporter l'intolérance et les préconceptions d'autrui ?

:?: :?: :?:

Vous avez 4 heures !

:twisted: :lol:

Et merci de me permettre de m'amuser autant. :clap: :clap: :clap:

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : lun. 23 juin 2014 15:09
par Eructite
Mine, ce n'est pas en agitant des relents d'intolérance que tu peux te vanter de légitimer des sujets tendancieux sous prétexte que les "tolérants" y réagissent avec véhémence.
Si demain je me mettais à prôner l'utilisation du gaz de schiste en ayant pour principal argumentaire qu'étant donné que plein de gens s'y opposent c'est que c'est bon.... je passerait pour quoi à tes yeux ?

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : mer. 30 juil. 2014 20:22
par sergiom
Voilà pourquoi je détestes les sectes ( oups les religions) il y en a toujours un qui sait mieux que l'autres sans avoir des faits oui les amis des faits des preuves .
Sommes nous des esclaves au point de croire tous ce qu'on nous dit , tout ce qu'on veut nous enseigner!!!! Soyons libre de choisir de grandir et surtout de vivre comme on l'a entend
A bon entendeur

Re: Homolâtrie, nouvelle religion ?

Posté : lun. 2 janv. 2017 13:08
par demisaison
bon je passe faire mon petit commentaire et apporter mon témoignage sur l'homosexualité, le mariage pour tous mais audela du sujet polémique.
alors voila autant je ne juges pas les sexualités d'adultes consentants, autant j'ai toujours eté contre le mariage pour tous et si je suis contre, ce n'est pas sur le fait que deux personnes du meme sexe s'aiment et s'unissent c'est plus concernant le probleme d'enfants a venir dans ces couples la
car après tout ne serait il pas légitime pour un couple du meme sexe de vouloir après le mariage, avoir des enfants comme les couples heteros alors que naturellement cela est impossible
et de la pour moi peut y avoir un danger
danger et abus pour les gosses.
maintenant je n'ai jamais caché mon aversion pour ce qui est le mariage pour tous pour la raisons principale que j'explique et voila j'ai reçu un coup de fil la semaine de noel de la part d'un gamin de 20 ans avec qui je suis proche depuis longtemps qui voulait me voir car il voulait me parler.
bien sur j'ai accédé a sa demande et c'est a moi qui suis contre le mariage pour tous ouvertement qu'il m'a annoncé qu'il etait homo et qu'il avait une relation amoureuse avec un homme de 45 ans chose qu'il n'arrive pas a exprimer pour l'instant a ses autres proches qui eux sont pour le mariage pour tous et très ouverts d'après leur propos
et quand je lui ai demandé pourquoi il se confiait a moi il m'a répondu que mon discours sur les derives surement a venir concernant les enfants a naitre ou a adopter de ces couples la lui avait fait comprendre que ce n'etait pas parce qu'on se dit contre le mariage pour tous que l'on est nécessairement homophobe.
voila pour le témoignage.