Un beau poëme sénégalais: Les souffles

Un peu de culture car nous ne nous enrichissons jamais suffisamment...

Modérateur : Nrico

Avatar du membre
Armagnac
Big posteur
Big posteur
Messages : 329
Enregistré le : mar. 1 nov. 2016 20:25
Localisation : Bamako - Mali

Un beau poëme sénégalais: Les souffles

Message non lu par Armagnac »

Je vous met un très beau poëme de Birago Diop, très connu mais un rappel ne fait jamais de mal.

SOUFFLES
Écoute plus souvent
Les Choses que les Etres,
La voix du Feu s’entend,
Entends la voix de l’Eau,
Ecoute dans le Vent,
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’Ombre qui s’épaissit
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans l’Oule.

Les Morts ne sont pas morts.
Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres,
La voix du Feu s’entend,
Entends la voix de l’Eau,
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres.
Qui ne sont pas partis,
Qui ne sont pas sous la Terre,
Qui ne sont pas morts.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans le sein de la Femme,
Ils sont dans l’Enfant qui vagit,
Et sont dans le Tison qui s’enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans le Feu qui s’éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure.
Les Morts ne sont pas Morts.

Écoutes plus souvent
Les Choses que les Etres,
La voix du Feu s’entend.
Entends la voix de l’Eau,
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots
C’est le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,
Le grand Pacte qui lie,
Qui lie à la Loi notre Sort,
Aux Actes des Souffles plus forts
Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,
Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie.
La lourde Loi qui nous lie aux Actes
Des Souffles qui se meurent
Dans le lit et sur les rives du Fleuve,
Des Souffles qui se meuvent
Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure.
Des Souffles qui demeurent
Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit
Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort,
Des Souffles plus forts qui ont pris
Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,
Des Morts qui ne sont pas partis,
Des Morts qui ne sont plus sous la Terre.

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Birago Diop
Les peuples ont les dirigeants qu'ils meritent.(Machiavel)

Avatar du membre
chat noir
Habitué
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : sam. 3 sept. 2016 18:45
Localisation : terre

Re: Un beau poëme sénégalais: Les souffles

Message non lu par chat noir »

beau partage, merci,

je ne connaissais pas,

Emilio
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 1236
Enregistré le : lun. 4 avr. 2016 15:22

Re: Un beau poëme sénégalais: Les souffles

Message non lu par Emilio »

...

Avatar du membre
bidouille
Posteur XXL
Posteur XXL
Messages : 846
Enregistré le : ven. 15 août 2014 21:19

Re: Un beau poëme sénégalais: Les souffles

Message non lu par bidouille »

salut Armagnac ! :)

jolie poème , pleins de vérité en plus , dans ton coin africain la bas la superstition est développé je pense aussi ? ........

tu l'a trouvé ou ton poeme ?

Répondre